Coussiral® est le seul ralentisseur breveté, en béton armé préfabriqué, de type « coussin berlinois », conforme aux préconisations éditées par le CERTU dans l’ouvrage « Guide des coussins et plateaux » édition 2010. En ce qui concerne le mode d’implantation, veuillez vous référer à celui-ci. C’est un ralentisseur routier implanté longitudinalement sur la chaussée. Il permet de ralentir les véhicules sans empêcher l’écoulement des eaux ou gêner son franchissement par des véhicules de transport en commun ou de sécurité.

Applications

  • Protection des passages pour piétons
  • Sécurisation des zones accidentogènes : abords de groupes scolaires, périmètres piétonniers, arrêts de bus
  • Ralentissement des véhicules sur voie rectiligne ou bien en amont/aval des carrefours

.

Avantages

  • Les roues du même essieu reposent sur la même pièce, évitant le phénomène de battement des éléments.
  • Longueur variable jusqu’à 4 mètres par élément, pourcentage de la pente maîtrisé, évite le talutage, préfabriqué en béton armé, bon calage des rives, parfaite cohésion avec la chaussée, réutilisable.

Fiche technique

  • Ce ralentisseur est de forme trapézoïdale dans sa partie supérieure. Il permet ainsi de ralentir les véhicules légers sans nuire à l’écoulement des eaux sur la chaussée. Il est usiné avec quatre douilles de manutention en acier inoxydable. Concernant l’implantation des ralentisseurs, Coussiral® est constitué de matériaux différents de la chaussée : du ciment blanc avec des granulats clairs. Ces teintes claires permettent de contraster avec la teinte sombre du bitume et assurent une visibilité maximale aux usagers.
  • Enfin pour prévenir des chocs sur les angles d’attaque, Coussiral® est préfabriqué en usine avec un armaturage densifié.
  • Coussiral® est un concept breveté.

Mise en place du Coussiral®

1. Préparation du fond de forme

mep_coussiral_1Pour que la périphérie du ralentisseur soit bien compacté, Il faut décaisser au minimum 4m x 2,85m sur 13cm de hauteur.

mep_coussiral_1bSi la chaussée présente un bombé très important il est préférable de décaisser 5 mètres dans le sens de la longueur pour reprendre le profil de la chaussée. Reconstituer si nécessaire le fond de forme et compacter.

2. Préparation du lit de sable

mep_coussiral_2Mettre au minimum 4 cm de sable. Le tirer avec la règle fournie sur deux règles transversales de 2 mètres pour avoir une surface plane à -9cm du niveau de la chaussée.

mep_coussiral_3Ne pas compacter la couche de sable !

3. Réalisation de l’empreinte

mep_coussiral_4Manœuvrer le ralentisseur au dessus du décaissé d’implantation, l’extrémité rehaussée du coussin est le rampant d’attaque par rapport au sens de circulation des véhicules.

mep_coussiral_5Marquer le sable. Retirer le ralentisseur.

4. Marquage du talon

mep_coussiral_6Enlever le sable de l’empreinte du talon.

mep_coussiral_7Contrôler la profondeur du talon à l’aide du gabarit qui fait -4 cm.

mep_coussiral_8Retirer l’excédent de sable à la truelle.

5. Positionnement du ralentisseur

mep_coussiral_9

Maintenant que le lit de sable est formé pour qu’il épouse parfaitement la forme du ralentisseur.

mep_coussiral_10Positionner le ralentisseur sur le sable. Il est très important de veiller à ce qu’il n’y ait aucun espace entre l’inclinaison du talon et le lit de sable.

6. Mise en place de l’enrobé

mep_coussiral_11Enlever tout excédent de sable autour du ralentisseur à la truelle. Il faut que la démarcation ralentisseur/fond de forme soit nette.

mep_coussiral_12Procéder à la pose et au compactage de l’enrobé en périphérie.

Propriété industrielle

codedesmarches

docas

brevet-coussiral-1